Problème de la propreté de la forêt :

La signature d’une convention entre l’ONF et le Smitom-Lombric est une  avancée significative, mais tous les problèmes ne sont pas réglés.

Les actions menées par les AFF, notamment à travers leur Cahier noir, relayées par 10 associations également soucieuses de la protection de l’environnement, ont reçu sur de nombreuses lettres d’appui. Les AFF se félicitent de la signature d’une convention entre l’ONF et le Smitom-Lombric , qui constitue un pas en avant mais qui ne saurait à elle-seule résoudre le problème de fond que représente l’explosion du volume des déchets et gravats à collecter et traiter. La nouvelle communauté d’agglomération, composée essentiellement de communes riveraines de la forêt, doit s’engager dans cette action et inscrire parmi ses compétences la défense  de l’environnement et la propreté en forêt. Il lui appartient de rassembler tous les acteurs impliqués dans ces domaines, y compris les associations, de définir une convention  accompagnée d’un plan de financement adéquat, qui pourrait être cosignée par toutes les parties concernées.