Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En savoir plus, paramétrer les cookies. En savoir plus

J'ai compris

 

En poursuivant votre navigation,

vous acceptez l’utilisation de cookies

pour vous proposer des services

et des offres adaptés à vos centres d’intérêt

et mesurer la fréquentation de nos services.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

 

retour accueil uniquement pour le smartphone

 

 LA FORET EN BREF

Le massif forestier de Fontainebleau s'étend sur 25 000 ha dont 22 700 ha en 3 forêts domaniales gérées par l'Office National des Forêts :

-   Forêt de Fontainebleau autour de la ville qui lui a donné son nom (17 000 ha).

-   Forêt des Trois Pignons à l'ouest de l'A6 (3 300 ha).

-   Forêt de la Commanderie, au Sud, à l'Ouest de Nemours (2 400 ha).


GEOLOGIE

Il y a environ 34 millions d'années, la mer dépose les sables dits " de Fontainebleau ". À la fin de cette période, les eaux marines s'évacuent lentement vers le Sud-ouest et il se forme une série de dunes et de lagunes, orientés ONO-ESE. L'eau de ces lagunes monte à travers chaque dune, dissolvant au passage de faibles quantités de silice qui cimenteront les grains de sable pour former des lentilles de grès. Ensuite s'installe un lac, le lac d'Étampes, dans lequel se dépose du calcaire sur certaines bandes gréseuses. [GEOLOGIE]

PREHISTOIRE

Il y a très peu de traces humaines en forêt, à cause de l'aridité du sol et du manque d'eau. On relève cependant une fréquentation dès le paléolithique (- 3 Ma) avec des roches et des abris gravés ainsi que des témoignages d'une présence humaine tout au long de la préhistoire. [ARCHEOLOGIE]

HISTOIRE

carte Du XIe siècle (Robert II le Pieux) à 1870 (Napoléon III), les souverains viennent chasser à coure et à tir. La forêt est aménagée en conséquence (allées cavalières, carrefours, points d'eau).
-  Du XIIe siècle au XVIIIe siècle des moines sont présents à l'Ermitage de Franchard.
-  Début du 19e siècle : la forêt inspire des écrivains romantiques [Littérature] et les peintres paysagistes de Barbizon. [Peinture]
-  1842 : Denecourt trace les sentiers balisés du monde, avec des curiosités nommées par des lettres et des constructions (fontaines, grottes, tour d'observation. [Sentiers balisés] 
-  1849 : le chemin de fer transporte les premiers touristes à Avon par les " trains de plaisir ". 
-  1861: création des " réserves artistiques " sur 1097 ha ; c'est la première mesure de protection de la Nature au monde.
-  1871 : Metz devient allemande et l'Ecole d'application d'artillerie s'installe à Fontainebleau (jusqu'en 1940). Plusieurs parcelles forestières sont affectées aux exercices de tir (le polygone). 
-  1907 : fin de l'exploitation du grès en forêt domaniale. Elle a atteint son maximum en 1829 (3 M de pavés, débités par 2000 carriers). Les fronts de taille et les abris témoignent de la dure vie des carriers. [Carrières de grès]
-  Seconde Guerre mondiale : pendant l'occupation allemande, les Alliés parachutent des armes en forêt pour la Résistance.
-  1948 : les Amis de la Forêt de Fontainebleau reprennent en main l'entretien des sentiers bleus. 
[Chronologie] HISTOIRE

 

Les aqueducs

-  Les aqueducs qui amenant les eaux de la Vanne et du Lunain à Paris passent en Forêt de Fontainebleau, alors que l'aqueduc du Loing est enterré.
-  Ils envoient 270 000 m3 par jour d'eau au Parc Montsouris par des tuyaux de 2 m (Vanne) et 2,5 m (Loing) de diamètre. L'eau y circule par simple gravité à la vitesse de 73 km en 33 heures.

Le patrimoine naturel

-  5685 espèces végétales animales dont 1 350 plantes à fleurs, 460 mousses, 2700 champignons, 675 lichens et 500 algues. [Botanique]
-  6000 espèces animales dont 5 600 insectes, 60 mammifères, 260 oiseaux, 75 mollusques, 15 reptiles, 18 batraciens et de très nombreux arthropodes. [ZOOLOGIE]

Les essences d'arbres

Du fait de la pauvreté de certains sols et des dégâts provoqués par les animaux (gibier et bétail), la forêt n'est qu'à demi boisée sous Louis XIV, le reste étant occupé par des landes à bruyères. La forêt actuelle est le résultat des plantations très importantes au 18e siècle (surtout des feuillus) et au 19e siècle (surtout des résineux). On dénombre actuellement en forêt de Fontainebleau :
-  42 % de chênes
-  10 % de hêtres
-  40 % de pins sylvestres
Un document d'aménagement établi par l'ONF prévoit les essences principales à cultiver par parcelle, les âges d'exploitabilité et les surfaces à régénérer pour les vingt années à venir (2016-2035) [SYLVICULTURE][Arbres Remarquables]

Les réserves biologiques

-  Les RBI (réserves biologiques intégrales) : 1062 ha (accès interdit au public).
-  Les RBD (réserves biologiques dirigées) : 1305 ha (accès du public autorisé).
Les réserves biologiques sont des réservoirs de biodiversité exceptionnels, grâce à leurs peuplements surannés et dépérissants.

La grande faune sauvage

-  700 cerfs et biches (soit 3 pour 100 ha)
-  2 à 300 chevreuils
-  3 000 sangliers

C'est une chance pour nous d'avoir ces grands animaux sauvages si près de nous, mais il y a de nombreuses collisions avec les voitures et les sangliers pénètrent en ville. La chasse, qui permet une régulation de la faune, a lieu du 1er novembre au 28 février : mardi, jeudi et samedi (chasse à courre) et lundi, jeudi et vendredi (chasse à tir). Des panneaux " Attention chasse " sont mis en place. Pendant la saison 2013-2014, 221 grands cervidés, 67 chevreuils et 606 sangliers ont été tués.
[VENERIE]

Statuts

Depuis 1966 les forêts domaniales sont placées sous la tutelle de deux ministères : Agriculture et Ecologie. Différents statuts garantissent la pérennité de la forêt et assurent une protection renforcée :
-  Site classé (1965) : tout aménagement important doit recueillir l'avis favorable de la Commission des sites.
-  Réserve de biosphère au titre de l'UNESCO (1998) : sa gestion doit être respectueuse de l'environnement.
-  Forêt de protection " (2002) : garantit l'intégrité du massif contre toute amputation (32 000 ha dont 28 000 ha boisés).
-  Zone de protection spéciale (Réseau européen Natura 2 000) : conservation des espèces et du milieu.
-  Forêt d'exception (2013) : valorise toutes les richesses du massif et prépare la forêt demain.


Protection

La forêt qui est fragile, du fait de sa végétation vulnérable et de son sol peu résistant, est menacée par :

-  L'érosion. Piétons, circulez sur les allées et les sentiers balisés. Les cyclistes doivent circuler sur les allées d'au moins 2,50 m de large, sauf pour les chemins qui leur sont réservés.
-  Les incendies. Il est interdit faire du feu en forêt et de fumer à certaines périodes de (arrêté du préfet).
-  Les déchets. Ils doivent être emportés en l'absence de poubelles en forêt.
-  Dégradations. Ne pas casser ou arracher les plantes, respecter les gravures rupestres et ne pas faire de balisage sauvage…

C'est à chacun de nous de protéger la forêt de ces dangers qui la menacent. Si vous êtes témoins d'abus, faites un signalement sur notre site : [OBSERVATOIRE de la Forêt]